Rétro-Test : Virtua Tennis 4

Sega c’est plus fort que toi? Depuis un moment pas vraiment et pourtant la flamme du hérisson brûle toujours en moi. C’est pour cela que je souhaitais tester Virtua Tennis 4 sorti sur PC, Xbox 360 et PS3 en 2011. Une version différente est également sortie sur PS Vita sous titrée World Tour Edition. Ce coup-ci on met donc notre casquette façon Jim Courier et on sort notre plus belle raquette.

Hitmaker, du temps de la Dreamcast nous avait pondu un hit, non une œuvre d’art, ils avaient tout simplement compris l’essence du tennis pour la retranscrire dans un jeu. Virtua Tennis, c’était la folie que ce soit en arcade ou sur Dreamcast, c’était dingue le réalisme graphique pour l’époque. N’oublions pas non plus le gameplay arcade qui était tout simplement maîtrisé alors que seulement deux boutons étaient utilisés. Oui c’était la belle époque, puis Virtua Tennis 2 est arrivé et a sublimé le premier opus avec un contenu plus solide. Le temps a passé, Sega n’était plus qu’éditeur puis la Xbox 360 et la PS3 sont arrivés. La firme du hérisson a remis le couvert avec un très bon Virtua Tennis 3 misant toujours sur le fun et l’arcade. Le problème c’est que depuis il y a eu Virtua Tennis 2009, puis le 4 que l’on teste aujourd’hui. Finalement depuis cet excellent troisième opus, la licence a stagné que ce soit niveau gameplay ou graphique, du coup on est plus en face d’une mise à jour que d’un réel jeu. Il n’empêche que des nouveautés il y en a quelques unes et on va voir tout ça ensemble.

1) Scénario

Déjà il faut savoir qu’au niveau du roster on retrouve toutes les grandes stars du tennis actuel comme Federer, Nadal, Roddick, Murray, Del Potro, Monfils et aussi des joueuses féminines. Je vous en cite quelques unes comme Vénus Williams, Sharapova, Shakvetadze, bref on trouve en tout 19 super-stars du tennis ce qui n’est pas énorme mais plutôt classique pour un jeu de tennis. On retrouve également certaines vieilles légendes comme Edberg ou Jim Courier mon idole, bain oui je joue toujours avec lui. Vous l’aurez compris donc niveau personnage c’est du classique, à noter tout de même qu’on retrouve toujours ces bons vieux Duke et King des joueurs créés par Sega depuis les débuts de la licence.

2) Gameplay

Niveau gameplay on est toujours en face d’un titre axé arcade surtout si on le compare à Top Spin 4. C’est simple le joueur tentera toujours de récupérer la balle sur le terrain et il ira même jusqu’à s’élancer ventre à terre pour la renvoyer. Au tennis c’est le placement qui est important et même si le jeu propose une grande accessibilité il en reste pas moins fin lorsque l’on commence à comprendre les mécaniques de jeu. En effet, dès lors que vous vous positionnerez comme il se doit vous pourrez concentrer votre coup pour effectuer de grosses frappes. C’est là qu’est en partie la clé de la réussite car plus vous enverrez des balles puissantes plus vous prendrez l’avantage sur votre adversaire. C’est en partie vrai mais il n’y a pas que le placement et la puissance car le jeu permet aussi d’effectuer des lifts, des volées, des smashs, des slices donc il faut toujours être sur le qui vive. Enfin il y a le service régit par une petite jauge de puissance, il est donc possible de faire des services lents ou puissants. Mine de rien le gameplay est complet et facile de prise en main. C’est pour cela que j’aime les jeux Sega, l’immédiateté du gameplay fait qu’on s’y amuse très vite.

Autre petite subtilité qui rend le jeu encore plus arcade ce sont les talents. En effet, chaque joueur possède son propre talent comme la grosse frappe, le retour, les coups variés, etc et du coup plus vous faites ce que le joueur sait le mieux faire plus vous remplissez une jauge. Une fois cette dernière pleine vous pouvez utiliser un coup spécial qui met le jeu en bullet time et vous permet de lancer une balle à la vitesse d’une fusée et donc très difficile à rattraper. L’idée est excellente et met du piment aux parties surtout en double. Malheureusement il y a trop peux de différences selon les surfaces (gazon, terre battue, etc) le comportement de la balle ne change que trop peu, c’est le souci d’un titre trop arcade malheureusement. Je trouve au final que le gameplay arcade n’est pas une tare au contraire, le public Virtua Tennis ne sera pas forcément le même que celui de Top Spin et c’est tant mieux car les deux écoles sont importantes et doivent cohabiter. Même si le placement et les frappes sont semi-automatisés le jeu possède des subtilités qu’il vous faudra maîtriser pour bien jouer. Pour ne pas être un pro du tennis je peux vous dire qu’en ligne Top Spin est très difficile alors que Virtua Tennis 4 permet une courbe de progression plus rapide et surtout du fun très rapidement. Néanmoins le rythme du jeu a été ralenti depuis Virtua Tennis 3 sans doute pour rendre le jeu plus accessible.

Que nous propose donc ce sympathique jeu de tennis niveau contenu? Et bien du classique avec un mode arcade jouable en simple et en double où il est possible de débloquer certains joueurs légendaires ainsi que Duke et King. En gros vous devrez remporter une succession de matchs pour accéder à un match final bonus. En jouant votre score augmente et vous remporterez des médailles en fonction de vos actions en matchs. Si vous gagnez tout vos matchs vous aurez le privilège de participer à un match spécial.

On trouve aussi le tour mondiale qui est le plus gros du jeu, la carrière ou vous devez d’abord créer votre personnage. L’éditeur de personnage reste assez puissant tout de même avec de nombreuses possibilités. Celui de Virtua Tennis 2009 était catastrophique; chaque personnage créé ressemblait à un zombie mais ici ils ont vraiment rehaussé le niveau et c’est tant mieux. Bien sûr vous pourrez habiller votre joueur ou joueuse comme bon vous semble car il y a une boutique de vêtements intégrée au jeu. On trouve des marques comme Nike ou Adidas et il est également possible de débloquer les tenues des joueurs professionnels. Le titre ne se prend pas toujours au sérieux puisqu’il y a aussi des vêtements et raquettes plutôt décalés comme un déguisement de Sonic ou un tournesol en guise de raquette. Le tour mondiale de ce Virtua Tennis est plutôt original et bien pensé. En effet, vous vous déplacerez sur le globe comme dans un jeu de société, c’est à dire avec un pion. Votre entraîneur vous offrira en début de jeu des cartes numérotées allant de 1 à 4 et c’est grâce à ces dites cartes que vous pourrez vous déplacer sur la map du jeu. Forcément chaque case du plateau correspond la plupart du temps à un événement. Cela peut-être un match, un tournoi, un mini-jeu, des épreuves de galas où encore des malus. C’est donc à vous de choisir ce que vous souhaitez faire en fonction des cartes que vous avez. Vous pouvez d’ailleurs acheter des cartes dans des boutiques et on en trouve même qui servent à se reposer. Car oui votre joueur dispose d’une jauge de fatigue qui diminue à chaque événement auquel vous participerez. Heureusement vous pourrez augmenter cette jauge en prenant part à des mini-jeux qui amélioreront vos statistiques et vous permettront de grimper des niveaux pour être plus robuste sur le terrain. Le but de ce mode qui se découpe en quatre saisons est de devenir le meilleur tennisman et de collectionner les étoiles qui vous font grimper dans le long classement du jeu.

Les étoiles se gagnent en remportant des matchs, des tournois et en répondant présent aux différents galas. Comprenez donc bien que ces dites étoiles sont le nerf de la guerre et qu’il faudra donc gérer au mieux votre parcours pour en engranger un maximum en veillant à ne pas être fatigué. Si vous débutez un match en état de grande fatigue votre joueur répondra très mal et se traînera lamentablement sur le court rendant la victoire vraiment difficile à décrocher. Je vous conseille donc d’être bien en forme avant un grand tournoi sous peine d’être HS en finale. Il y a également d’autres petites subtilités dans le tour mondiale mais je vous laisse découvrir cela par vous même. Chaque saison le but sera d’atteindre un tournoi majeur du Grand Chelem comme Roland Garros ou Wimbledon par exemple. Sega ne possède pas les licences officielles mais on reconnait aisément les terrains je vous rassure. Le mode central du jeu est donc très intéressant et original. Malheureusement les quatre saisons se font assez rapidement c’est un défaut, comme l’IA pas très difficile à vaincre même en mode difficile. Seuls les finales des grands tournois pourront vous poser problème malheureusement. Malgré ces deux défauts on s’amuse et la replay value du tour mondiale est bonne comme ce mode se termine rapidement.

On ne peut pas parler de Virtua Tennis sans évoquer les mini-jeux c’est évident. A ce niveau on est plutôt bien loti avec six-sept mini-jeux disponible dans le tour mondiale ou bien directement depuis le menu principal du titre. Il y a un-peu de tout et s’est vraiment fun, mon préféré est celui où il faut récupérer des petits poussins sur le court et les ramener au poulailler sans se faire toucher par les lance balles. On en trouve un autre ou il faut abattre un maximum de cibles en argile et encore un autre où il faut retourner des cartes pour faire des suites et engranger du point. Non, vraiment ils sont funs et sont en nombre donc à ce niveau rien à dire, Sega reste toujours très fort pour nous pondre des concepts arcade et marrant.

On trouve aussi un mode de jeu compatible avec Kinect et le PS move pour la PS3, n’ayant pas les dits accessoires chez moi je n’ai pas pu utiliser ce mode. Néanmoins il faut savoir qu’il propose juste des matchs classiques et des mini-jeux donc le tour mondial on peut faire une croix dessus.

3) Pourquoi s’y (re)mettre

Outre le mode multi en local permettant de faire des matchs d’exhibition on trouve un mode en ligne plutôt sympathique. Vous pourrez donc participer à des matchs classés en un set de deux jeux. Le but étant de collecter un maximum de points SPT pour progresser dans le classement mondial. On trouve également le matchmaking d’amis qui permet de créer ou rejoindre un club house ou huit joueurs peuvent se rejoindre pour des matchs en simple, en double ou tout simplement pour s’affronter dans des mini-jeux. Il y a également un système de niveau symbolisé par des lettres et cinq palliés pour chaque lettre. Concrètement vous commencez en G5 et une fois en G1 votre prochain niveau sera le F5 et ainsi de suite. Tout les matchs joués en ligne vous permettront de glaner de l’expérience. Il est aussi possible de jouer avec votre propre joueur. Le mode online est un vrai plus sur ce jeu, certes aujourd’hui il reste peu de monde, c’est difficile de jouer en partie classée mais on trouve tout de même d’irréductibles en matchmaking d’amis. Si vous accrochez au gameplay alors vous jouerez en ligne car c’est bon enfant et c’est un bon moyen de progresser. Il est même possible de paramétrer des petites phrases prédéfinis pour se saluer ou s’auto congratuler en plein match de façon simple.

Niveau technique je trouve le titre beau pour sa date de sortie, c’est simple il est un cran au dessus de Top Spin 4, les joueurs sont modélisés à la perfection avec des animations de qualités. Le seul défaut est que les dites animations sont les mêmes pour chaque joueur et c’est dommage tout de même car on aurait aimé retrouver les mimiques des professionnels. Les différents courts sont bien réalisés dans l’ensemble ainsi que le public dans les tribunes. Difficile de se plaindre à ce niveau donc. La bande son par contre c’est pas bon du tout, les musiques sont vraiment irritantes et pas dans le ton de la discipline. Heureusement il est possible de les retirer pour ne garder que les bruitages qui eux sont réussis.

4) A l’époque, ils l’ont trouvé …

  • Pas assez différent de son prédécesseur :
    • graphiquement parlant
    • au niveau du gameplay
    • et de tout le reste en fait…

5) La vraie note, une fois terminé : 14/20

On est donc en face d’un titre arcade très sympathique, malgré sa fainéantise à proposer un gameplay novateur. Virtua Tennis 3 a posé des bases solides et cet opus s’en inspire mais sans doute trop du coup il peine à se démarquer. Malgré tout le tour mondial est très original, le jeu solide techniquement et la patte arcade bien présente qui procure un fun immédiat manette en main. Si vous n’êtes pas un grand fan de tennis alors ce jeu est fait pour vous car paradoxalement on accroche à l’ambiance et au gameplay fun. Bref, un bon titre en somme.

Acheter Virtua Tennis 4
Published
Categories Rétrogaming

Commentaires

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Le test V.I.P.E.D.


Tu veux te tester en tant que joueur ? Savoir quels sont tes skills ? c'est par là que ça se passe :

Passer le Test VIPED

Les copains du Gamepad ou du clavier